Un écrivain brésilien a participé à la Foire du livre de Bruxelles

Un écrivain brésilien a participé à la Foire du livre de Bruxelles

mar 17 | Isa Colli

Un escritora Isa Colli, basé à Bruxelles, vient de sortir deux autres livres: Fazendinha, un livre pour enfants, et O Recomeço, un roman avec une histoire terrifiante de lutte pour la survie.

Dès le début, Isa Colli était intéressé par l'écriture, car il était toujours fasciné par la lecture. Comme l'auteur elle-même le rappelle, l'influence des histoires qu'elle a racontées à sa mère, à partir de quelques études, mais d'une grande sagesse, dans l'ouverture aux voies de l'imagination, à travers lesquelles elle a été conduite, était très importante.

L'auteur croit que la lecture est l'incitation à pratiquer la pleine citoyenneté, ce qui implique le respect et l'appréciation de l'autre. Mais l'écriture s'est présentée à Isa comme une mission, devenant le plus grand projet de sa vie quand, diagnostiquée avec un cancer, elle a pris conscience de la brièveté de la vie. Le reste se passait, ne planifiant jamais exactement.

«Lorsque nous visualisons la mort, nous commençons à évaluer non seulement nos vies, mais la vie des autres. L'angle de vision du monde change. L'existence a une motivation: laisser un héritage. J'ai choisi d'écrire parce que je croyais et défendais que les changements si nécessaires à notre formation passaient par la lecture et l'éducation de qualité. L'écriture est un processus de libération de la créativité et des sens"Partage Isa Colli.

Dès le début, Isa Colli était intéressé par l'écriture, car il était toujours fasciné par la lecture
Dès le début, Isa Colli était intéressé par l'écriture, car il était toujours fasciné par la lecture

Lorsqu'on l'approche de l'inspiration, elle complète simplement:"Il n'y a pas de mystère. Les idées magiques ne tombent pas du ciel dans le cerveau, informant, écrivent ceci ou cela. L'écrivain écrit ce qu'il pense, ce qu'il veut, ce que ses personnages ressentent: la mort, l'amour, la haine, l'angoisse, l'anxiété, le désir, la peur, le froid, la chaleur, le bonheur, la paix, la guerre, etc. Tout est littérature. La vie est littérature. "

Isa Colli, écrit avec les tripes. Pas de peur. Pas d'étiquettes. Sans préjugés. Pas de barrières Sans penser si cela va plaire ou déplaire.

L'auteur ne s'arrête pas. Lors de 12 March 2017 a participé à la Foire du livre de Bruxelles à l'invitation des amis écrivains belges (Daniel Soil (délégué Wallonie), Gérard Adam, Armand Garret et Claude Donnay). Ensuite, il part à la Foire de Bologne en Italie, qui aura lieu entre le3 jourset6Avril 2017.

L'héritage de l'auteur va dans les livres pour enfants 7 - et un roman.Le Fazendinharaconte l'histoire de Felicia, une fille très intelligente, qui aime les plantes et les animaux et qui, lors d'un voyage passionnant à la ferme du Seigneur Zicão, marche entre plaisir et apprentissage, en faisant l'expérience des merveilles de la vie à la campagne. Tout est nouveau pour ces enfants des grandes villes ...

«Mon but avec l'écriture est d'influencer positivement cette nouvelle génération à travers de belles histoires qui encouragent le travail d'équipe, le respect des différences, l'entrepreneuriat, ainsi que l'idée qu'il n'y a pas de limite à qui rêve et s'efforce de rendre ces rêves possibles"Il argumente.

Le débutraconte l'histoire de João Carlos, un surfeur qui, avec Maria Paula, joue dans une lutte sans gloire contre un ennemi puissant et invisible. L'éveil de la force d'une fille gâtée, la grande ville et le jeune angrense dans la quête de la survie, ravissent du début à la fin.

Plus d'informations sur l'auteur danshttp://isacolli.com

Partager:

Enregistrez votre email pour recevoir
nouvelles et télécharger mon E-book gratuit.

GTranslate Your license is inactive or expired, please subscribe again!