Je veux que mes enfants soient heureux.

Je veux que mes enfants soient heureux.

novembre 28 | Isa Colli

Qu'est-ce que cela veut dire Je veux que mes enfants soient heureux? Cela signifie-t-il les mettre dans des refrains, en fournissant tout ce qu'ils veulent sans faire aucun effort?

Éduquer signifie enseigner, tailler, troubler, insister et persister. Plus que de dire oui, c'est savoir dire non. La croissance a ses phases et la douleur fait partie de ce processus. La souffrance est parfois nécessaire, tout comme jouer, sourire et étudier. Les parents ne peuvent pas abandonner leurs enfants gâtés et fous à un établissement d'enseignement et pensent que c'est leur propriété, ainsi que les éducateurs, leurs employés.

L'école reçoit les étudiants, et là, leur désir n'est pas la loi. Il y a des règles, comme dans toute la société. La citoyenneté devrait commencer à être exercée chez soi et s'étendre à l'environnement scolaire. La tâche fondamentale des éducateurs est d'établir une relation naturelle entre le citoyen et le reste du monde. L'enfant doit le savoir le plus tôt possible.

Éduquer, c'est préparer le sujet à la vie, afin qu'il quitte le trône où les parents les placent parfois. La fonction de l'école est de détrôner, aider à comprendre les douleurs, les déceptions et tous les sentiments de l'enfant. Toujours se souvenir que l'acquisition de connaissances implique de la douleur. Il n'y a pas de croissance sans l'abandon du colon. Et personne n'éduque sans déranger, sans déranger et harceler.

L'école ne peut pas être TDAP (trouble déficitaire de l'attention), "Perturbation" affectant de plus en plus nos familles. Le plus grave est celui avec le discours "Je fais tout pour que mon fils soit heureux", beaucoup d'enfants vivent l'abandon moderne, exposés à la technologie (télévision, téléphones mobiles et jeux) et magazines et livres, qui apportent dans les maisons des contre-valeurs et la conception de la subjectivité. L'ordinateur engourdit aussi bien que la drogue et Internet est le trépied de la gloire, de la beauté et de la richesse. Les enfants n'ont jamais été aussi exposés qu'aujourd'hui.

 

Que faire dans cette situation?

Toutes les périodes de l'histoire ont été troublées, il est donc inutile d'isoler les enfants du monde. Ce serait utopique et contre-productif. Puisque l'éducation doit être basée sur le rendement des élèves, il est nécessaire de considérer le conflit comme une partie intégrante de la formation du sujet. Et, bien sûr, il n'y aura pas de succès pour façonner le caractère de nos enfants si l'éducation n'est pas participative.

La solution au problème réside donc dans la relation entre la famille et l'école dans le processus d'enseignement-apprentissage, car elle est fondamentale dans la construction de citoyens de plus en plus conscients de leur place dans la société.

Partager:

Enregistrez votre email pour recevoir
nouvelles et télécharger mon E-book gratuit.

GTranslate Your license is inactive or expired, please subscribe again!